En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales En savoir plus

OK, tout accepter
Médaille de Baptême Vierge Orante
Médaille de Baptême Vierge Orante Médaille de Baptême Vierge Orante Médaille de Baptême Vierge Orante Médaille de Baptême Vierge Orante

Médaille de Baptême Vierge Orante

MB005

Parfait / très bon

Or 750°/00 (18 carats)

Double poinçon Or et Orfèvre sur le revers de la médaille

Hauteur avec bélière : 25 mm

Diamètre : 16 mm

Poids : 1,49 gr

Médaille non gravée

 

Médaille de Baptême toute en douceur, orné d’un délicat feston et en son centre, d’une Vierge orante, à l’auréole. De profil, elle est ciselée toute en délicatesse et en finesse.

Protectrice des familles et des enfants, la Sainte Vierge évoque l’Amour divin, avec toute la tendresse désintéressée et bienveillante d’une mère.

Bijou ancien d’origine.

Parfait état.

120€

De l’amulette à la médaille de baptême

Il y eut d’abord les amulettes dans les temps anciens de la Gaule païenne, puis gallo-romaine. Petits objets de superstition, de protection contre les maladies, le mauvais sort, les maléfices, les blessures, le mal, la mort... ils étaient fixés sur les vêtements et adoptaient plusieurs formes : disque, plaque, clou.

Après la christianisation de la Gaule, l’Église ne chercha pas à supprimer ces coutumes païennes. Elle les adapta et désormais, ils se portaient pour rappeler un évènement important, pour honorer sa religion, pour témoigner de sa foi. Les confréries offraient également à leur membre des jetons, en remerciement de leur dévouement. Ces médailles religieuses adoptent la forme de petites pièces. Elles sont en or, en argent, mais surtout en cuivre ou en bronze, voire en laiton. Objets de piété et de dévotion, elles deviennent peu à peu bijou. Tout au long du 19ème siècle et du 20ème siècle, les médailles de baptême sont portées avec dévotion, souvenir du baptême. Des petites médailles rappellent également le jour de la Première Communion et sont très en vogue jusqu’en dans les années 1920. Elles sont généralement d’un diamètre plus petit que les médailles de baptême, et portent sur l’avers un motif rappelant l’eucharistie (hostie, ciboire, calice, grappe de vigne, épi de blé, etc.).

Aujourd’hui avec la mise en place du baptême civil, la médaille de baptême s’est désacralisée, Les thèmes et les symboles ont changé. Plus de saints patrons, d’anges, de Vierge ou de Christ, mais des étoiles, des signes du zodiacs, des arbres de vie…

Cependant, la médaille de baptême chrétienne résiste. Elle reste le cadeau à offrir à un enfant nouvellement baptisé, la tradition voulant que le parrain offre la médaille, et la marraine la chaîne. Cette médaille accompagnera l’enfant toute sa vie, symbole de la Foi dans laquelle il sera éduqué et qui le guidera tout au long de sa vie.

Taille et forme des médailles

Il existe plusieurs tailles de médailles qui répondent chacune à une utilisation spécifique. La toute petite médaille de 15 mm de diamètre (environ la taille d’un cent d’euro), se porte en breloque tandis que les modèles d’un diamètre de18, 20 et 22 mm se portent en pendentif autour du cou. Les médailles d’un diamètre supérieur à 35 mm peuvent se porter en médaillon, mais aussi en médaille de berceau.

Si généralement les médailles sont rondes, elles peuvent également être ovales, rectangulaire, triangulaires, polylobées. Plus la médaille est ancienne, plus les décors sont nombreux, délicat et raffinée, délicates ciselures sur le pourtour, guirlandes de roses ou autres fleurs, dans le goût ou non de l’Art Nouveau, sans doute un brin désuet avec notre œil d’aujourd’hui, mais toujours si attachantes. Les médailles contemporaines quant à elles, (à partir de la seconde moitié du 20ème siècle) sont d’une facture beaucoup plus sobre, l’avers simplement centrée sur le sujet représenté.

Hauteur24,08 mm (bélière comprise)
Diamètre15,88 mm
Poids1,49 gr
Style - PériodeBijou ancien
MétalOr 750°/00 (18 carats)

Autres bijoux appréciés par les internautes

415€

Or 750°/00 (18 carats) Poinçon sur la bélière Diamètre : 40 mm Hauteur avec bélière : 5,7 cm Poids :   8,22 gr  Le dos ne porte aucune inscription. Double poinçon : Or et orfèvreBelle médaille toute en douceur, représentant la Vierge au Voile, qui s'inscrit dans un liseré en découpé ceint d’une torsade d’or large elle-même et d’une torsade plus fine....

80€

Or 750°/00 (18 carats) Hauteur avec bélière : 20 mm Diamètre : 15 mm Poids :  0,80 gr   Double poinçon sur l’anneau de la médaille   Non gravée au versoCette fine petite médaille polylobée représente en son milieu un calice au-dessus duquel rayonne la sainte Hostie. Il s’agit donc d’une médaille de première communion.Bijou ancien d’origine En parfait...

149€

Or 750°/00 (18 carats) Poinçon or sur la bélière Poids : 1,73 gr Ø : 15 mm Non gravé au dos.Entouré d’une fine ciselure, un petit ange, de profil, est en prière.Bijou ancien d’origine. Parfait état.

495€

Or 750°/00 Poinçon Tête aigle Poids :  9,21 gr Æ : 32,8 mm Hauteur avec bélière : 40 mm Non gravée au versoTrès belle médaille de baptême représentant la Sainte Vierge auréolée dans un décor finement ciselé à jour de palmes et feuillages. Le Vierge offre un profil aux traits purs et sereins. Protectrice des familles et des enfants, la Sainte Vierge...

200€

Médaille à pans coupés Or 750‰ (18 carats) Poids : 2,64 gr Hauteur bélière comprise 25,48 mm Largeur : 14,30 mm Recto à l'effigie de Sainte Thérèse Verso décors de guirlande de roses, non gravé

235€

Or 750‰ (18 carats) Poids : 3 gr. 28,58 mm bélière comprise 14,94 mm largeur Non gravée au verso Médaille de baptême représentant la Sainte Vierge de profil. La gravure, très classique exprime néanmoins une douceur toute maternelle. Protectrice des familles et des enfants, la Sainte Vierge évoque l’Amour divin, avec toute la tendresse désintéressée et...